Quelles études faire pour devenir dentiste ?

JullietteSantéQuelles études faire pour devenir dentiste ?

Dans le secteur médical, plusieurs métiers sont de véritables vocations et donc celui de chirurgien-dentiste qui n’échappe pas du tout à la règle. Le dentiste est un expert de la santé buccale, il examinesoigne, et conseille ses patients. En effet, grâce à son savoir-faire et à son équipement, lechirurgien-dentistesoigne les cariesgranulomes et autres abcès dentaires. En France, le métier de dentiste est plutôt libéral mais il est en effet possible d’évoluer dans le secteur médical. Dans cet article, nous présenterons le métier de dentiste et quel cursus est nécessaire pour le pratiquer.

Le rôle d’un dentiste

En effet, comme pour tous les médecins, le dentiste doit s’adapter au patient qu’il a en face de lui. Cependant, son rôle est de réaliser un diagnostic et de comprendre la venue d’un patient. Ensuite, il va réaliser un bilan dentaire assez précis de chacun de ses patients afin d’avoir une vue globale de leurs situations. Après ce diagnostic, il va éventuellement soigner les dents malades ou de potentielles pathologies qui concernent les dents et les gencives. Par ailleurs, il peut réparer les dents cassées, il peut aussi procéder à l’extraction d’une ou plusieurs dents et réaliser des soins de diverses natures. En plus de cela, il prescrit des traitements adaptés aux pathologies, et fait aussi de la prévention auprès de ses patients en effectuant des détartrages. Aussi, un chirurgien-dentiste pourra réaliser des opérations de chirurgie buccodentaire telles que des biopsies, de la chirurgie osseuse, de la chirurgie implantaire.

Quelles sont les qualités nécessaires pour être dentiste ?

En effet, le dentiste doit nécessairement avoir de bonnes qualités humaines et relationnelles afin d’établir une relation de confiance avec ses patients. Il doit être à l’aise dans la communication car il est souvent en relation avec d’autres professionnels du domaine médical. Notamment, les prothésistesorthodontistes ou encore les partenaires commerciaux. Aussi, il doit avoir une bonne capacité d’observation et d’analyse afin d’être réactif et sa polyvalence est un véritable point fort afin de faire face aux différentes pathologies rencontrées. Par ailleurs, ce métier est physique et requiert évidemment une bonne résistance ainsi qu’une bonne capacité de concentration. En plus de cela, la dextérité, la rigueur, la précision et la minutie sont par ailleurs des compétences clés pour un dentiste. Par ailleurs, le dentiste doit avoir des connaissances médicales et anatomiques de qualité.

Quelles études pour devenir un dentiste ?

Pour devenir chirurgien-dentiste accompli, il faut effectuer 6 à 9 ans d’études selon la spécialisation. En effet, pour avoir accès à ces études d’odontologie, il est conseillé d’avoir un bac plutôt scientifique. Par la suite deux parcours sont possibles notamment le PASS (parcours d’accès spécifique santé qui est une première année commune aux études de santé) et une LAS (licence avec option accès santé). Cependant, l’admission s’effectue à partir des résultats obtenus lors de ces parcours et éventuellement d’épreuves complémentaires.

Pour les candidats admis, un 1er cycle s’étale sur deux ans qui porte sur les connaissances fondamentales et théoriques. En effet, il est question d’apprentissage de l’anatomie buccale, de la tête, du cou et mais aussi des dents, de nombreux enseignements de santé publiqued’hygiène, de prévention ou encore d’imagerie médicale. A la fin de la 3e année, les étudiants obtiennent le DFGSO (diplôme de formation générale en sciences odontologiques).

Comment devenir dentiste ?

Au deuxième cycle, la majeure partie de la formation se déroule sous forme de stages. Le plus souvent dans des services d’odontologie des CHU où les étudiants pourront réaliser des soins sur de vrais patients. Au bout de la 5e année, les étudiants auront le Diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques (DFASO).

A LIRE :  Pourquoi est-il conseillé d'acheter des couches Pampers ?

Au troisième cycle, deux voies sont éventuellement possibles en fonction des projets et des résultats. En effet, une vraie approche pratique du métier, on y retrouve la gestion de la patientèle et la comptabilité à travers différents stages. Ainsi, après validation des enseignements, des stages et de la thèsel’étudiant peut enfin obtenir le diplôme d’état de docteur en chirurgie dentaire.

Par ailleurs, une autre voie mais plus longue est possible : il s’agit de l’internat. Il est d’une durée de 3 à 4 années après la fin du second cycle, et ce parcours est accessible sur concours. Néanmoins, à la différence de celui de médecine, il est optionnel et le nombre de places est limité. Trois spécialités sont proposées : orthopédie dentofacialemédecine buccodentairechirurgie orale. A la fin des études, les étudiants pourront être inscrits à l’ordre des chirurgiens-dentistes.

Quelle évolution possible pour un dentiste ?

En effet, les dentistes peuvent se spécialiser notamment en orthodontie, en chirurgie orale ou encore en parodontie. Une évolution vers des postes d’enseignement dans les universités d’odontologie. En outre, devenir chercheur en milieu hospitalier ou dans la recherche industrielle est parfaitement envisageable notamment dans l’industrie pharmaceutique

Quel est le salaire d’un dentiste junior ou senior ?

Le dentiste nouvellement diplômé touchera en moyenne 4200€ brut par mois. Cependant, ce montant pourra atteindre 7500€ brut en fin de carrière. Aussi, ces différences salariales peuvent varier selon les honoraires, le temps de travail, de la patientèle mais aussi en fonction de la localisation géographique.

Quels sont les métiers qui travaillent avec le dentiste ?

  • L’assistante dentaire: ce métier est majoritairement occupé par des femmes. Il est un véritable relais entre le dentiste et les patients, c’est elle qui s’occupe de l’accueil physique ou téléphonique des patients. Elle permet d’assister et d’accompagner les actes médicaux et chirurgicaux du praticien.
  • Le prothésiste dentaire: C’est lui qui fabrique les prothèses telles que les couronnes, bagues, appareils dentaires…etc.

En définitive, le chirurgien-dentiste intervient avec minutie pour tailler ou reconstituer une dent. En effet, pour établir son diagnostic, il peut faire des radiographies, Il pose des prothèses dentaires totales ou partielles telles que les bridges, couronnes, dents sur pivot. Mais pour atteindre ce niveau d’expertise il est nécessaire et primordial d’avoir un cursus non seulement en médecine générale mais aussi en médecine buccale. A la lecture de cet article vous aurez tous les éléments nécessaires pour vous faire une idée de ce métier.