Comment jouer au Baccara ?

JullietteJeuxComment jouer au Baccara ?

Destinés au divertissement et aux loisirs, les différents jeux de hasard des maisons de casino sont tous des jeux très passionnants et très amusants. Parmi ses jeux, figure le baccara. C’est un jeu très simple à jouer comme à apprendre. De plus, il se joue dans des salons privilégiés, des salles de jeux pour la circonstance. C’est-à-dire qu’il est réservé à l’élite. Découvrez dans la suite tout ce qu’il faut savoir sur le baccara.

Le Baccara: l’essentiel à savoir sur ce jeu.

Au Baccara le joueur peut choisir de miser suivant trois modes différents. Ainsi, les possibilités de miser qui s’offrent à lui sont les suivantes: la banque dite « bank » en anglais, le joueur dit « player » en anglais et l’égalité dite « Tie » en anglais. Dans une partie de baccara, les cartes sont distribuées au banquier et au joueur. Mais l’objectif reste le même. Il s’agit d’essayer de s’approcher le plus d’une main avec deux ou trois cartes ; la main faisant au total 9 points.

Comment se présentent les cartes au Baccara ?

En effet, dans le jeu de baccara, la valeur des cartes diffère de la valeur normale. Donc, les figures K, Q, J et la carte 10 valent toutes zéro point chacun ; ce qui n’est pas le cas des autres cartes, car elles gardent leur valeur, l’as y compris. Par ailleurs, dans une partie, lorsque la somme des valeurs des cartes détenues est égale à un nombre à deux chiffres, on ne garde que l’unité. À titre illustratif, si la somme des valeurs de votre main est de 14, la valeur de votre main est 4.

Qu’en est-il de la mise au Baccara ?

En effet, la valeur du gain d’un joueur dépend de la modalité de mise qu’il a initialement choisie. Ainsi, si le pari est effectué sur l’égalité, le gain opéré est celui de la mise initiale multipliée par 8 plus la mise elle-même. Par exemple, si vous avez misé 20 euros sur l’égalité, vous ferez un gain de 160 euros auquel s’ajoutent les 20 euros de votre mise. Par contre, pour les autres modalités de mise, on ne gagne que le montant misé. Il ne s’y ajoute rien d’autre. Dans l’éventualité où le joueur perd la partie, il perd aussi sa mise tout simplement.

Qu’est-ce qu’un naturel au Baccara ?

De façon générale, un naturel est une main gagnante. On fait un naturel lorsque les deux premières cartes de la main font un total de 8 ou de 9. Néanmoins, il peut arriver que le joueur et le banquier aient tous les deux un naturel. Le gagnant entre ses deux personnes est celui dont le naturel est le plus élevé. Si après les deux cartes tirées premièrement ni le joueur ni le banquier n’obtiennent un naturel, on peut tirer la troisième carte.

C’est donc l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur le Baccara. Si vous êtes intéressé par d’autres jeux d’argent comme la Roulette, le BlackJack, les machines à sous ou le Poker, n’hésitez pas à lire nos posts dédiés. Avec la prolifération de casino en ligne, s’adonner à ses jeux d’argent préférés n’a jamais été aussi accessible.

Apprendre à jouer au Baccara en 5 minutes chrono

Comment joue-t-on au Baccara ?

À travers un certain nombre d’étapes bien décrites, nous vous en apprendrons un peu plus sur comment se joue le Baccara.

La première étape comme dite un peu plus haut consiste à déposer les mises. Avant le début du jeu, le joueur doit impérativement placer sa mise sur la partie qu’il aura choisie. Il s’agit donc de la banque, du joueur et de l’égalité. Sans cela, il est impossible de débuter le jeu. Après ce cap, les cartes peuvent être distribuées. D’entrée de jeu, deux cartes sont distribuées au joueur et au banquier chacun. Les cartes distribuées sont placées chacune dans l’espace réservé à chaque participant, c’est-à-dire au joueur et au banquier. Les cartes sont distribuées face ouverte et normalement. C’est à dire, après avoir donné une carte au joueur, on en donne une au banquier et ainsi de suite. Mais le premier tour du jeu consiste en une distribution de deux cartes à chaque joueur. Après cette étape, chaque participant doit annoncer le total de la valeur de ses cartes. Si les deux premières cartes permettent à l’un des joueurs d’obtenir un naturel, le jeu se termine en faveur de ce dernier. Dans le cas contraire, il faut chercher à déterminer si l’un des joueurs doit obtenir une troisième carte. Le jeu continue donc si le total est différent de 8 ou de 9. Là encore, les joueurs ayant obtenu un total de 6 ou de 7 ne prennent pas de troisième carte. Ainsi, la troisième carte est donnée au joueur qui n’a pas un tel total. Donc, tout joueur disposant d’un total compris entre 0 et 5 est dans la possibilité d’obtenir une troisième carte. Mais qu’en est-il du banquier ?

A LIRE :  Casino en ligne : apprenez à choisir votre machine à sous

En effet, le cas du banquier est différent, car celui-ci est régi par un certain nombre de règles. Comme dit plus haut, la condition est la même pour prendre une troisième carte. Ainsi, si le joueur ne prend pas de troisième carte et que le total des cartes du banquier est de 0 à 5, il est éligible pour recevoir une troisième carte. Par ailleurs, toutes les autres mains du jeu sont dépendantes de la troisième carte tirée par ledit joueur. C’est maintenant qu’interviennent lesdites règles.

1. La troisième carte tirée par le joueur est un 9, un 10, un as ou une figure: ici, le banquier ne tire une carte que si son total est de 0, 1, 2 ou 3. Dans le cas contraire, c’est-à-dire si son total est de 4 à 7, il n’en tire pas.

2. La troisième carte tirée par le joueur est un 8: le banquier peut tirer une carte si son total est 0, 1 ou 2. Mais si le total est autre, il ne tire pas de carte.

3. La troisième carte tirée par le joueur est un 6 ou un 7: le banquier peut tirer une carte si son total varie de 0 à 6. Si c’est plutôt un 7, il ne peut pas en tirer.

4. La troisième carte tirée par le joueur est 4 ou 5: le banquier peut tirer une carte si son total varie de 0 à 5. Dans le cas contraire, il n’en tire pas.

5. Le joueur tire une carte de valeur2 ou 3: le banquier peut tirer une carte s’il a un 0-4. Ce n’est pas possible dans le cas contraire.

Enfin, quand toutes les cartes sont distribuées, on calcule la main gagnante, donc celle dont le total de rapproche le plus de 9. Dans l’éventualité où il y a une égalité, on ne statue pas. Mais le banquier reçoit parfois une commission sur les gains qu’il a effectuée.

À présent que vous savez comment vous y prendre, vous pouvez vous essayer au Baccara.